DIOGÈNE ou LA TÊTE ENTRE LES GENOUX

Prix : 16.00 €

Louis Dubost

DIOGÈNE ou LA TÊTE ENTRE LES GENOUX

LE VENT DU HASARD

Prix : 16.00 €

Gérard Chaliand

LE VENT DU HASARD

CE VIDE LUI BLESSE LA VUE

Prix : 13.50 €

Denis Montebello

CE VIDE LUI BLESSE LA VUE



Actualité



Samedi 23 mars à 15h00


RENCONTRE AVEC GÉRARD CHALIAND à Niort

Gérard Chaliand sera l'invité de l'équipe de la Librairie les Halles de Niort , à partir de 15h00. Vincent Beaulieu, du pôle universitaire de Niort, mènera l'entretien , autour de la géopolitique mondiale, de l'aventure et de la guerre, de la quête d'absolu, de la littérature et de la poésie.

La Mèche lente,

Du 11 au 17 mars 2019


LOUIS DUBOST AU "FESTIVAL DES MOTS" (La Roche-sur-Yon)

Louis Dubost sera l'un des invités d'honneur du "Festival des Mots" de La Roche-sur-Yon en Vendée ; l'occasion pour lui de dédicacer son dernier livre à nos éditions, "Diogène ou la tête entre les genoux".

La Mèche lente,

12 avril 2018


ARTICLE DANS LA REVUE "LE MATRICULE DES ANGES"

Thierry Guinhut , critique d'art et de littérature, chronique dans le Matricule des Anges n°192 d'avril 2018 "Ce vide lui blesse la vue" de Denis Montebello.

"Quand la vie est blessée n'est-il pas nécessaire de recourir à un livre consolateur ? Deux livres aussi curieux que roboratifs glissent de la main de Denis Montebello. Le premier est né de sa passion pour les Lettres classiques et l'Antiquité, à l'occasion d'un 'objet-mémoire' anecdotique : une inscription latine sur un fragment de brique brisé 'Ateuritus à Heutica : salut ça pour elle, dans le con", suivie d'un phallus également gravé. Après avoir été sauvée par un certain Bonsergent au XIXe siécle, elle se trouve au musée Sainte-Croix de Poitiers, dans les réserves, car la 'brique lubrique' ne peut être 'décemment' exposée, alors que l'écrivain plaide pour son dévoilement. Elle provoque chez ce dernier une errante rêverie. CEtte gallo-romaine gauloiserie, venue qui sait d'un lupanar, est l'occasion d'une enquête facétieuse et érudite, entre érotisme et archéologie, épicée par des allusions satiriques à notre contemporain le plus 'hot'. Sans oublier le goût de l'étymologie et des jeux de mots."

La Mèche lente,

Vendredi 22 mars à 18h30


RENCONTRE AVEC GÉRARD CHALIAND à LA ROCHELLE

Gérard Chaliand est l'invité de l'équipe de la Librairie Les Saisons le vendredi 22 mars à 18h30, pour une rencontre durant laquelle il évoquera sans coup férir les événements géopolitiques et militaires qui agitent le Moyen Orient, les stratégies des grands empires modernes, les équilibres généraux, et son livre "Le vent du hasard", à nos éditions.

La Mèche lente,

Dimanche 1er juillet 2018


ENTRETIEN DE BASTIEN LORIOU DANS OUEST FRANCE

En deux questions deux réponses, Bastien Loriou dévoile à Ouest France et à son lectorat, ses motivations initiales ; les raisons profondes de l'écriture de "La méthode belge".

La Mèche lente,

9 avril 2018


ARTICLE SUR "CE VIDE LUI BLESSE LA VUE"

La revue L'Actualité-Nouvelle Aquitaine propose, dans sa version papier à paraître à la mi-avril, une critique avisée, sous la plume de Jean-Jacques Salgon, de l'ouvrage "Ce vide lui blesse la vue" de Denis Montebello.

La Mèche lente,

Samedi 16 mars 2019 à 17h30


CONFÉRENCE DE GÉRARD CHALIAND (Nantes)

Samedi 16 mars 2019, à l'occasion des Rencontres de Sophie, Gérard Chaliand évoquera les "Métamorphoses de la guerre" ; à l'issue de quoi, il dédicacera Le Vent du hasard à la librairie du Lieu Unique. Les Rencontres de Sophie / Le Lieu unique, le programme et l'affiche .

La Mèche lente,

18 avril 2018


ARTICLE DE FRÉDÉRIQUE GERMANAUD

L'écrivain Frédérique Germanaud a lu, avec une tendre perspicacité, l'ouvrage "Ce Vide lui blesse la vue", de Denis Montebello. Cet avis compte, il est de qualité. On le lira sur le blog "Atelier du passage" que l'écrivain constelle d'avis sensibles : "C’est un texte d’une grande mobilité, agile et inventif que nous livre Denis Montebello, dans la lignée de ceux publiés, un texte écrit avec une gourmandise contagieuse. Le lecteur sort de ces pages avec l’envie de pelleter la terre pour y trouver d’autres menus trésors qu’il donnera en pâture à son imagination."

La Mèche lente,