18 avril 2018

ARTICLE DE FRÉDÉRIQUE GERMANAUD

L'écrivain Frédérique Germanaud a lu, avec une tendre perspicacité, l'ouvrage "Ce Vide lui blesse la vue", de Denis Montebello. Cet avis compte, il est de qualité. On le lira sur le blog "Atelier du passage" que l'écrivain constelle d'avis sensibles : "C’est un texte d’une grande mobilité, agile et inventif que nous livre Denis Montebello, dans la lignée de ceux publiés, un texte écrit avec une gourmandise contagieuse. Le lecteur sort de ces pages avec l’envie de pelleter la terre pour y trouver d’autres menus trésors qu’il donnera en pâture à son imagination."

La Mèche lente,

Retour