CADASTRE DES MISÈRES

Vincent Dutois

12 juin 2019
Format : 13 x 17 cm
ISBN : 9791097452063
32 pages
Prix : 9.50 €

CADASTRE DES MISÈRES

Chacun jugera si, comme dans un tableau, les teintes, la couleur dominante, la qualité du trait, les proportions, qui composent en 8 photographies et 23 portraits ou anecdotes ce dernier cadastre, sont de bonne facture ou d’assez de retenue. Il se peut néanmoins qu’à tout réunir, l’on pense y reconnaître, par certains tempéraments, par une note, par un mot, untel vu jadis, celle-ci qu’on aimait plutôt, habitants du périmètre, gens au cimetière communal.

Plan général
"Au cœur de la ville, capitale des régions inférieures, quelques façades ont encore un maquillage démodé de solives. La lumière occidentale souligne le calme d’origine de la pierre. D’une porte peinte ouverte échappent la verdure mate d’une closerie, le tintouin des oiseaux, et la tête des saules dépasse les étages. Sinon, comme dans un tableau, les eaux vinaigrées par les jus agricoles de ce qui n’a jamais été un fleuve, suivent à peu près le dessin friable d’une falaise morte qui se regarde comme un bastion sur quoi vivent, rehaussés, autour d’un château en déficit de batailles, la bourgeoisie de sang, le clergé médical, une grande diversité de veuves, de femmes de notaire et d’ombres textiles que tout bruit en trop attire.
Trois soirs par semaine dans la ville basse, des garçons et une fille ricaneuse, mal parfumée, d’une beauté incomplète, agacent sous la halle un chien sud-américain rose et blanc que la violence amuse. L’homme d’ici et sa femme, irascible, se disent, dans l’âcre odeur de cuisine à la viande de la petite maison serrée autour d’eux, que dehors, ailleurs, vivre empire. Ils vérifient, l’un après l’autre, la serrure. Demain, ils parleront d’une tendance au crime.
Parfois, un feu sous mansarde, à la naissance d’un incendie plus vaste, tue un ivrogne, et une partie du voisinage. On retire en moyenne deux, trois épouses de la rivière, et autant de petits commerçants sont dépendus chaque année. Il y a, aussi, un problème spécifique d’angiomes, d’épaisseur de bassin et de vocabulaire.



Retour